mercredi 6 janvier 2010

pierre blanche

Il a neigé ces derniers jours, ce qui m'a donné envie d'aller voir ce que devenait la dalle sous quelques centimètres de neige.Le coin de la pierre ci-dessus, et la voici, sous une fine couche soulignant la régularité de sa face supérieure.
J'ai indiqué comment, le lendemain de l'illustration telle qu'elle figure dans le livre, réalisée avec peu de soinla découverte de cette dalle dorée, j'eus notification de la parution d'une nouvelle écrite près de 3 ans plus tôt, nouvelle où j'avais imaginé la découverte d'une dalle dorée dans le cimetière de Caenne-le-Resthau, transposition de l'affaire de Rennes-le-Château.
Il m'a pris la fantaisie de tracer dans la neige fort blanche le début de l'inscription que j'avais imaginée sur la stèle de Basile D Rexadon, anagramme de celle de la marquise de Blanchefort.
Et voici ce que ça donne, mais j'ai bien mal calculé mon affaire, et le résultat n'est pas vraiment ce que je souhaitais, puisque je n'ai même pas réussi à inscrire le nom complet de ce pauvre Basile.

Pour information, j'ai mis en ligne le texte de ma nouvelle ici.

3 commentaires:

Hapi a dit…

hello... hapi blogging... have a nice day! just visiting here....

Anonyme a dit…

Très drôle.
Je viens de voir sur le forum de Jean Claude Debrou que certains se demandent si Caenne le Resthau existe ou si c'est un canular.

Des mecs vraiment pointus question recherche, ça va sans dire.

C'est un beau succès. Continuez.

blogruz a dit…

Merci de cette info, cher Anonyme.
En cherchant à vérifier, Caenne le Resthau ne m'a pas envoyé vers ce forum, mais sur un Res'Thau à Mèze, sur l'étang de Thau...
http://www.resthau.com/
Et moi qui croyais avoir découvert la dalle du Resthau à Mézel...